L’autobiographie, pour retrouver son projet de vie.

Le parcours d’une vie est loin d’être anodin. 


Le parcours d’une vie est loin d’être anodin. 

Tissée de rencontres, d’évènements, de maladies, de passions et de rêves, notre vie s’intègre également dans une époque, dans une culture et dans une lignée familiale. 

L’âme qui s’incarne, cherche à mettre en œuvre une intention dont il est porteur.


Percevoir le fil invisible qui se dévide à l’arrière-plan de ce tissage nous incite à servir l’accomplissement de son dessein.

Par ses investigations sur la constitution physique, psychique et spirituelle de l’être humain, en rapport avec les rythmes et les cycles observés dans de nombreux domaines du vivant, Rudolf Steiner nous offre une approche en accord avec notre temps, mais aussi respectueuse des savoirs anciens.
Investir sa biographie, c’est poursuivre une quête qui s’articule autour d’une interrogation intime. 


Cette démarche permet en tout cas de s’ajuster à soi-même. La réconciliation avec sa vie, le respect, la justesse, le sens et l’orientation, sont les promesses qu’elle peut tenir.
Prendre sa vie en main est finalement une démarche d’autonomie que l’homme d’aujourd’hui est appelé à réaliser
L’accompagnement biographique se pratique individuellement, en petit groupe de 3 personnes de la même tranche d’âge ou en groupe de couples

Déroulement pratique de l’atelier
- Un travail d’écriture biographique chez soi. 

- Un temps d’échange par le partage d’une période de vie et l’écoute, vise à établir une image "vraie" de soi et de l’autre.
- Une expression artistique car l’art exprime ce que les mots réduisent ou ce que la pensée ignore.
- Un moment d’enseignement sur les études ou sagesses qui se sont penchées sur ce sujet nous font pénétrer l’universel.

L’atelier s’articule en 3 étapes :
1. Visite de la biographie proprement dite (une journée par septaine= 7 années)
 

2. Regard sur le présent, lien entre le passé et l’avenir. 

3. Elaboration d’une dynamique mettant notre futur en adéquation avec notre chemin de vie.

Au rythme d’une journée toute les 4 à 6 semaines.

Engagement à participer à chacune des journées, car le travail génère une interaction évolutive et une entraide entre les participants qui ne peuvent être rompues sans dommages.
Possibilité de travailler plus en profondeur certains aspects de sa vie en consultation individuelle.

Michèle Zeidler
Psychologue clinicienne, gestalthérapeute, formée à la symbolique, au travail de rétrogénèse et à la biographie.

Atelier biographique, journal intime, écriture, psychothérapie, Michèle Zeidler, groupe d’écriture