A propos du mieux-être et de la variété des approches

Par Benoît Dumont

Où il est question d’une dynamique d’évolution et non d’un état permanent.

Le terme mieux-être est utilisé à toutes les sauces. Il semble qu’on en parle beaucoup en disant ce qui s’y fait, rarement en définissant ce que c’est.

Contrairement aux termes de bonheur ou de bien-être, encore plus utilisés, et qui correspondent à des états hypothétiques, subjectifs, et en tout cas difficiles à maintenir, la notion de mieux-être indique une dynamique d’évolution vers plus de maîtrise, plus de sérénité, plus de joie de vivre. Ce processus peut se décliner en objectifs précisés et mesurés.

Et c’est le but poursuivi par toutes les approches sérieuses : non pas promettre le bonheur inaltérable mais plutôt développer le sentiment de mieux-être.

Un sentiment qui nous montre que nous pouvons apprendre toute notre vie de nouvelles manières de percevoir le monde et de nouvelles manières de nous comporter.

Les thérapeutes et autres sorciers nous accompagnent provisoirement à certains moments de notre vie puis disparaissent. Pouf ! Et nous sommes bien contents de poursuivre notre chemin sans avoir un praticien comme béquille. La vie est définitivement en dehors des cabinets de consultation et autres lieux d’office !

La variété des approches

Où il est question des lignes de force qui traversent toutes les approches au-delà de leur multiplicité et de leur hétérogénéité.

A première vue, pour qui découvre cet univers et, à vrai dire, pour bon nombre de personnes, toutes les approches présentées sur ce site semblent tellement différentes et variées qu’il est difficile de les comprendre et de choisir celle qui nous conviendra. C’est parfois même un peu indigeste !

Néanmoins, si elles sont différentes dans leur méthodologie ou leur angle de vue, elles se rejoignent cependant sur quatre idées principales.

- Premièrement, les techniques de mieux-être considèrent la personne dans sa globalité et sa singularité. Cela signifie que la demande ou le symptôme est replacé à la fois dans un contexte large et individualisé qui permet de mieux comprendre le message et d’identifier le changement qui correspondra le mieux à l’écologie interne de la personne.

- Le second postulat consiste à faire confiance dans les ressources naturelles que nous avons tous. En termes de santé, cela signifie que le corps dispose des outils nécessaires à maintenir, voire restaurer la santé. Du point de vue psychologique, l’inconscient est considéré comme un allié positif qui communique avec nous et connaît la voie à suivre. C’est en étant à l’écoute de ces ressources et dans la manière dont nous les respectons que réside une bonne part de la guérison.

- Ensuite, elles invitent à se responsabiliser et à se prendre en charge soi-même de façon plus lucide et plus active. Ces approches nous conduisent à prendre conscience de nos comportements et de leur influence sur notre vie et notre santé. Elles nous guident vers une meilleure sensibilité à nous-même, à devenir acteur et non spectateur.

- Enfin, elles se veulent complémentaires. Aucune technique, aucun professionnel ne pourra répondre à tous nos besoins. Le déficit de réponses attribué au corps médical est injuste dans le sens où nos besoins dépassent de loin le simple acte technique. Nos besoins sont d’ordre médical, relationnel, psychologique, spirituel, environnemental et c’est précisément là la richesse des nombreuses techniques proposées. Elles tentent de répondre de manière complémentaire à nos questions légitimes de mieux-être. Non pas en découpant nos vies mais en abordant différents aspects de celles-ci. La vie est comme un diamant qu’il faut tourner sous différents angles pour percevoir toute sa beauté et toute sa richesse.

On peut aussi ajouter que le mieux-être recouvre différentes disciplines qui, elles mêmes, s’attachent à un champ d’intervention particulier : les psychothérapies, le développement personnel et les techniques de maintien ou de restauration d’une bonne santé.

- Benoît Dumont, psychothérapeute, Directeur de Mieux-Etre.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.