Pédagogie Perceptive du Mouvement

La Pédagogie Perceptive du Mouvement (PPM) est basée sur la compréhension vécue du corps et du mouvement. L’accès à la connaissance de son corps passe ainsi par la perception kinesthésique et par une attention active posée sur le mouvement.

Rappelons que le mouvement est l’outil qu’utilise l’enfant pour développer la connaissance de son propre monde et du monde environnant. Avec l’âge, le mouvement devient mécanique, automatique, et perd son rôle fondamental de média des apprentissages et du ressenti. Adulte, c’est l’attention que l’on peut porter à son mouvement, le rapport que l’on installe au mouvement qui va permettre de relancer un processus de découverte au sein du geste. Il redevient alors possible de participer à la transformation de sa vie.

En redonnant à chacun la possibilité de s’éveiller à une relation au corps sensible, la PPM permet de développer un sentiment de soi stable et nourrissant.

La PPM propose plusieurs méthodologies complémentaires :
- la fasciathérapie, pour entrer en relation de perception avec la vie interne du mouvement ;
- la gymnastique sensorielle, pour expérimenter une gestuelle correspondant à la physiologie naturelle du corps ;
- la psychocinèse, pour étudier les stratégies psychologiques révélées par le mouvement ;
- les méthodes d’explicitation, pour apprendre à formuler le ressenti ;
- l’introspection sensorielle, pour enrichir la perception de soi.

La PPM est un soutien psychocorporel en cas de :
- fatigue, mal-être, déprime…
- stress professionnel, de la compétition ou du spectacle ;
- instabilité émotionnelle ;
- manque de confiance en soi.

La PPM est un support efficace pour :
- gagner un meilleur équilibre ;
- redécouvrir le plaisir de bouger ;
- s’exprimer plus spontanément ;
- optimiser sa perception de soi et sa présence à l’autre.

TAGS Pédagogie Perceptive du Mouvement MDB -