Body-Mind Centering®

Bonnie Bainbridge Cohen

Comment l’esprit s’exprime-t-il à travers le corps en mouvement ?
Creuser cette question a été l’oeuvre de la vie de Bonnie Bainbridge Cohen, pédagogue du mouvement. Son approche novatrice de l’analyse du mouvement et de la rééducation, le Body-Mind Centering®, est le sujet de ce recueil d’essais, d’entretiens et d’exercices rédigés pour Contact Quarterly dance journal entre 1980 et 1992.

S’inspirant à la fois des connaissances scientifiques occidentales et orientales, le Body-Mind Centering® est une étude par l’expérience des principaux systèmes du corps ˆ squelettique, musculaire, liquide, organique, neuroendocrinien ˆ et des schèmes de développement liés à l’évolution qui sous-tendent tous les mouvements humains. "En observant le mouvement du corps nous voyons le mouvement de l‚esprit". Le BMC passe en effet de la connaissance anatomique et physiologique traditionnelle aux sensations physiques et émotionnelles concrètes qui proviennent des différentes parties du corps et de ses différentes fonctions. Dans cette découverte de la relation entre le plus petit niveau d’activité du corps et de ses mouvements, il ne s’agit pas uniquement de "visualiser", mais bien de "ressentir de l’intérieur" selon l’angle de l’expérience personnelle. Par cet aspect, le BMC se rattache au domaine de l’éducation somatique. Une perception dynamique ou "orientation active" qui passe entre autres par la respiration, la vocalisation et le toucher.

Profondément ancré dans la relation entre le mouvement, le toucher, le corps et l‚esprit, le Body-Mind Centering est une approche pédagogique et thérapeutique dynamique au champ très large. On l‚applique actuellement dans les domaines de la danse et du mouvement, de la thérapie manuelle et du massage, de la kinésithérapie, de l‚ergothérapie, de la thérapie par la danse et le mouvement, de la psychothérapie, du développement et de l‚ éducation de l‚enfant, du yoga, de la méditation, de l‚athlétisme, de la voix, des arts plastiques et du développement personnel.

En 1959, à l’âge de 16 ans, Bonnie Bainbridge Cohen a commencé à enseigner la danse à des enfants atteints de paralysie cérébrale dans le cadre d’un projet scolaire volontaire. C’est aussi à cette époque qu’elle a commencé à étudier l’anatomie au lycée dans un cours de recherche scientifique expérimentale. Depuis, elle enseigne et développe son travail. Bonnie Bainbridge Cohen a une connaissance solide du domaine du mouvement à travers différents styles de danse, la danse-thérapie, la manipulation, les arts martiaux, la voix et le yoga. Elle a obtenu son diplôme d’ergothérapeute en 1963 à l’Ohio State University et elle a également obtenu un diplôme de thérapeute en neurodéveloppement en Angleterre auprès du Dr et de Mme Bobath, d’analyste du mouvement de Laban auprès du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies à New York, et de profileur du mouvement Kestenberg auprès du Dr Judith Kestenberg. On trouve parmi ses nombreux professeurs Érick Hawkins et Irmgard Bartenieff en danse, Marion Chace en danse-thérapie, André Bernard et Barbara Clark en réadaptation neuromusculaire, Haruchika Noguchi, créateur du Katsugen Undo, une technique qui permet de trouver le mouvement automatique, Yogi Ramira en yoga, John Upledger et Richard McDonald, diplômés en osthéothérapie, en thérapie crânio-sacrale, Fritz Smith, docteur en médecine et acupuncteur, en zero balancing, Sylus Engum et Herbert Doussant en travail sur la voix et Eido Roshi pour la pratique du zen.