La sonothérapie, massage sonore aux bols tibétains

Par Maria de Padova, art-thérapeute et sonothérapeute. -

« La résonance du bol atteint le plus intime de notre être, développe les harmonies de notre âme. Le son débloque les tensions, mobilise l’aptitude à l’auto guérison et libère les énergies créatrices. » (Peter Hess)

La sonothérapie selon l’école du physicien, thérapeute et pédagogue allemand Peter Hess est une branche de la musicothérapie et de la sophrologie encore peu connue en France. Technique d’origine orientale, son efficacité est confirmée par les recherches actuelles en acoustique, en physique quantique et en neurosciences.
Les bols sonores sont directement posés sur le corps et développent un double effet auditif et somato-sensoriel : l’enveloppement sonore par des sons harmoniques très riches en fréquences et la sensation vibratoire des ondes sonores qui pénètrent le corps.
Elle peut être utilisée comme outil thérapeutique en clinique et institution de soin, pour un travail pédagogique avec les enfants, les personnes handicapées et les personnes âgées ou dans les centres de massage et de bien-être.

Les objectifs principaux sont la relaxation profonde, le lâcher prise des tensions psycho corporelles, le ressourcement, l’ harmonisation énergétique et la stimulation de la créativité.

Les origines des bols sonores et de la sonothérapie

Les bols sonores ont une longue tradition dans les pays orientaux (Tibet, Inde…), qui ne séparent pas son, spiritualité et médecine. Selon différentes spiritualités orientales le son était à l’origine de la création comme exprimé dans phrase indienne « Nada Brahma » (le monde est son) . Le célèbre son OM et autre mantras sont également des exemples d’un regard sacré sur le son et la musique. Le père de notre gamme musicale occidentale, l’érudit Pythagore, a également compris le son et la musique comme des qualités cosmiques et divines.

Les bols tibétains pour l’école de Peter Hess

Le bols tibétains pour l’utilisation en sonothérapie selon Peter Hess sont faits d’un alliage de plusieurs métaux, très riches en harmoniques et de haute qualité vibratoire. Associant les connaissances et traditions anciennes aux recherches modernes les bols sont fabriqués par des artisans au Népal. La qualité professionnelle des bols et une série accordée est déterminante pour une utilisation professionnelle. Les quatre bols pour la sonothérapie de base ont une taille et un spectre harmonique différents et ils sont adaptés et accordés pour des régions spécifiques du corps. Un matériel professionnel est indispensable pour la sonothérapie selon Peter Hess.

Les effets thérapeutiques de la sonothérapie

Les effets thérapeutiques des bols sonores se sont développés pour le monde occidental surtout dans les pays germanophones où ce travail est l’objet de recherches et d’évaluations scientifiques (physique, médecine, pédagogie, psychologie, neurosciences). La sonothérapie y est considérée comme une branche de la musicothérapie et de la sophrologie. Une formation est nécessaire pour la pratique professionnelle. Les études montrent les effets bénéfiques de la sonothérapie pour différents troubles comme p.e. anxiété, nervosité, insomnie, hypertension, stress, acouphènes et un déblocage doux des tensions physiques et psychiques. Les études récentes qui sont réunies dans le livre « Peter Hess Klangmethoden im Kontext von Forschung und Wissenschaft » (methodes sonores de Peter Hess dans le contexte de la recherche et de la science) montrent la prédominance des ondes « alpha » dans les EEG et les effets très favorables pour la cohérence cardiaque et différents troubles et maladies.

La sonothérapie se montre particulièrement efficace pour la gestion du stress, les troubles psycho-corporels et les altérations de l’image du corps. Nos expériences cliniques avec les patients atteints d’anorexie mentale dont un des symptômes principaux est une image faussée du corps(la dysmorphophobie) confirment les bénéfices de la sonothérapie.
Cette approche très douce, non invasive et esthétique est apprécié même par les patients adolescents qui ne supporte pas un toucher direct du corps.
Le massage sonore est également utilisé pour la stimulation de centres d’énergie (chakras) dans un objectif d’harmonisation énergétique.

Le massage sonore

Les bols sonores peuvent être utilisés de diverses façons et avec plusieurs objectifs. Ils peuvent être posés directement sur le corps (habillé), afin de faire profiter au maximum des effets physiques et énergétiques de leurs vibrations et pour solliciter le plus possible le ressenti corporel. L’effet sur les tissus renvoie à l’image d’une pierre jetée dans l’eau et y formant des cercles concentriques d’une structure harmonieuse.(Voir à ce propos les images des vibrations sonores dans l’eau d’une beauté et harmonie éblouissante du sonologue et psychologue Alexander Lauterwasser (www.wasserklangbilder.de et dans son livre « Images sonores d’eau-la musique créatrice de l’univers »)

Cette méthode appelée « massage sonore » (Klangmassage) a été fondée par le physicien et pédagogue Peter Hess. Le massage sonore se déroule sur une table de massage, habillé, et en séance individuelle de 40 à 90 minutes, y compris l’entretien au début de la séance et un temps de parole à la fin.

La sonothérapie comme outil thérapeutique puissant

Les connaissances sur l’acoustique,les recherches de la physique moléculaire et les neurosciences soutiennent de plus en plus le savoir très ancien sur les effets bénéfiques des sons.

Les bols peuvent également être mis à côté du corps ou même loin du corps pour solliciter le ressenti plus subtile du client ou dans le cas ou une pose directe sur le corps n’est pas possible. L’enveloppement par les sons procure une relaxation profonde qui amène vite à un état très favorable pour le lâcher prise, pour l’imagination et la créativité. La combinaison du « massage sonore » avec un « voyage imaginaire « et la visualisation à l’aide des textes s’est montrée un moyen thérapeutique puissant. L’association de la sonothérapie à la « Méditation de la Pleine Conscience » est une création originale en plein développement. Dans l’utilisation en art thérapie le travail sono vibratoire est souvent suivi d’une activité artistique expressive, mais il peut être également utilisé comme méthode unique de relaxation, harmonisation, ressourcement et stimulation de la créativité.

Maria de Padova

Art thérapeute diplômée de le Faculté Libre de Médécine de Lille

Sonothérapeute (école allemande de Peter Hess « Klangmassagethérapie » massage sonore au bols tibétains) qui est une branche de la musicothérapie et de la sophrologie

Chanteuse lyrique et musicienne diplômée (Diplôme fin d’études en chant lyrique)

Praticienne en thérapies psycho corporelles (Yoga derviche, relaxation, meditation de la pleine conscience »mindfullness »).

Actuellement il n’y a pas encore des publications francophones ni une formation certifiante en français. Pour les germanophones intéressés visitez le site de l’association européenne de la sonothérapie www.fachverband-klang.de

TAGS Sonologie / Sonothérapie -
Auteur : de Padova Maria -

Articles

Co-incidences, reliance, associations d’idées, synchronicité, ...

Interrogeons-nous sur le concept de synchronicité, ou de co-incidence, c’est-à-dire deux événements que nous, êtres humains verrions comme reliés. (...)

"165 millions d’Européens affectés par des troubles mentaux"

J’ai lu deux articles passionnants cette semaine. Le premier concerne cette étude récente selon laquelle près de 40% des européens souffriraient (...)

A propos de la PNL

Il était une fois au début des années 70, un homme qui s’appelait Richard rencontra un autre homme qui s’appelait John. De cette rencontre naquit le (...)

A propos des psychothérapies

Si, jusque dans les années soixante, l’offre était dominée par la psychanalyse, elle s’est atomisée en une myriade d’approches correspondant à des (...)

A propos du développement personnel

Quelle est la ligne de démarcation entre psychothérapies et développement personnel ? Que peut-on attendre, et ne pas attendre de démarches qui (...)

à propos du livre « Cherche désespérément l’homme de ma vie »

Réel : Pourquoi les femmes se trompent-elles autant en amour ? Sylvie Tenenbaum : Elles ont une certaine idée de l’amour et une certaine idée (...)

A propos du mieux-être et de la variété des approches

Le terme mieux-être est utilisé à toutes les sauces. On en parle beaucoup en disant ce qui s’y fait, rarement en définissant ce que c’est. (...)

Abandon et sentiment d’abandon

De Moïse au Petit Poucet en passant par Blanche Neige et Œdipe, il n’y a pas deux histoires d’abandon qui se ressemblent, et si l’on ne peut parler « (...)

Accompagner le processus du deuil en utilisant les techniques corporelles et la relaxation

Le deuil fragilise à tous les niveaux. Il désorganise la personne dans son ensemble : dans son corps, dans ses émotions, dans son identité (...)

Agression contre le corps, crime contre l’esprit.

Quel débat pour quelle justice ? D’une part, un procureur et ses adjoints, soutenus par une opinion publique américaine largement hostile à (...)

Auteur : de Padova Maria -

Articles

Co-incidences, reliance, associations d’idées, synchronicité, ...

Interrogeons-nous sur le concept de synchronicité, ou de co-incidence, c’est-à-dire deux événements que nous, êtres humains verrions comme reliés. (...)

"165 millions d’Européens affectés par des troubles mentaux"

J’ai lu deux articles passionnants cette semaine. Le premier concerne cette étude récente selon laquelle près de 40% des européens souffriraient (...)

A propos de la PNL

Il était une fois au début des années 70, un homme qui s’appelait Richard rencontra un autre homme qui s’appelait John. De cette rencontre naquit le (...)

A propos des psychothérapies

Si, jusque dans les années soixante, l’offre était dominée par la psychanalyse, elle s’est atomisée en une myriade d’approches correspondant à des (...)

A propos du développement personnel

Quelle est la ligne de démarcation entre psychothérapies et développement personnel ? Que peut-on attendre, et ne pas attendre de démarches qui (...)

à propos du livre « Cherche désespérément l’homme de ma vie »

Réel : Pourquoi les femmes se trompent-elles autant en amour ? Sylvie Tenenbaum : Elles ont une certaine idée de l’amour et une certaine idée (...)

A propos du mieux-être et de la variété des approches

Le terme mieux-être est utilisé à toutes les sauces. On en parle beaucoup en disant ce qui s’y fait, rarement en définissant ce que c’est. (...)

Abandon et sentiment d’abandon

De Moïse au Petit Poucet en passant par Blanche Neige et Œdipe, il n’y a pas deux histoires d’abandon qui se ressemblent, et si l’on ne peut parler « (...)

Accompagner le processus du deuil en utilisant les techniques corporelles et la relaxation

Le deuil fragilise à tous les niveaux. Il désorganise la personne dans son ensemble : dans son corps, dans ses émotions, dans son identité (...)

Agression contre le corps, crime contre l’esprit.

Quel débat pour quelle justice ? D’une part, un procureur et ses adjoints, soutenus par une opinion publique américaine largement hostile à (...)