Massage latéral

Se faire masser pendant la grossesse ?

Par Isabel Verhaeghe de Naeyer

Contrairement à une idée préconçue répandue, une femme enceinte, hors grossesse à risque ou complications, peut parfaitement recevoir un massage. Dans certaines traditions, ayurvédique notamment, les femmes enceintes sont massées quotidiennement.

La vie qui grandit dans un corps est un bonheur. Mais la prise de poids accompagnant le développement du bébé et la modification de son centre de gravité imposent à ce corps de nouvelles contraintes mécaniques.
La colonne vertébrale, les articulations et les muscles squelettiques de la future maman sont davantage et différemment sollicités, ce qui engendre souvent des tensions, des douleurs.

Les circulations lymphatique et sanguine peuvent se trouver ralenties voire entravées, avec pour conséquence rétention d’eau et jambes lourdes.
Le massage en position latérale conçu spécialement pour les personnes qui éprouvent des difficultés à se tenir en position dorsale ou ventrale, est particulièrement adapté aux femmes enceintes.

Ciblé sur les structures osseuses, musculaires, tendineuses et fasciales, il travaille particulièrement sur la colonne vertébrale, les articulations des épaules et des hanches mises à rude épreuve par la gestation, ainsi que les pieds et les jambes, ces essentiels piliers du corps trop souvent oubliés.
La position latérale, libérant épaule, bras et hanche de la table de massage permet d’aborder de manière particulièrement aisée ces articulations tandis que colonne vertébrale et muscles paravertébraux peuvent eux aussi être travaillés de manière spécifique dans un plan vertical. Par des mobilisations et des étirements, tendons et fascias sont avantageusement libérés de leurs tensions.

De même, la future mère allongée en position semi-fœtale se trouve dans une position particulièrement sécurisante qui la rapproche du petit être qui pousse en elle.

Car au delà du corps, la sphère mentale et émotionnelle de la future maman est également bouleversée. Quelque chose d’inédit, avec son lot de questions et d’appréhensions, se prépare pour celle qui attend son premier enfant. Mais celle qui a déjà enfanté peut aussi ressentir des sentiments mélangés de joie, de fatigue ou d’inquiétude face à des responsabilités accrues. Le massage est un moment par excellence où l’on peut poser son corps, détendre et alléger ses membres, déposer ses soucis et reposer son esprit. Le moment de s’abandonner au bien-être de se sentir totalement pris(e) en charge, propice aussi à apaiser l’effervescence des émotions.

Que le bien-être de la future maman influe sur celui du bébé, personne ne songe plus à le nier. L’enfant profitera lui aussi des endorphines et ocytocines libérées par le corps de sa mère, de la diminution de son anxiété ainsi que de l’amélioration de son immunité. Des études ont en effet démontré que le massage provoque ce type d’effets sur toute personne qui le reçoit. Grâce à la position latérale, la femme enceinte peut aussi en bénéficier. Et ainsi cheminer vers son accouchement de manière plus sereine pour mettre au monde un bébé tout aussi zen.

Isabel Verhaeghe de Naeyer, www.jnana-chakshu.be
Formée au massage latéral à l’Ecole de massage Tina Bosi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.