Constellation systémique des familles

Bert Hellinger -

Etre l’enfant de tels parents, né dans telle famille, tel lieu et telle culture représente un destin que nous n’avons pas choisi et qui nous limite inexorablement. Ils découvrent que les ancêtres se mêlent de nos affaires par exemple en déchiffrant des répétitions hallucinantes d’évènements souvent graves (suicide, accidents) mais aussi bénéfiques.

Depuis une vingtaine d’années, des psychologues créatifs et perspicaces construisent l’arbre généalogique avec leurs clients afin d’y déceler ce qui entrave ou enrichit leur développement personnel. Ils découvrent que les ancêtres se mêlent de nos affaires par exemple en déchiffrant des répétitions hallucinantes d’évènements souvent graves (suicide, accidents) mais aussi bénéfiques.

D’Allemagne nous vient une approche psycho-généalogique appelée Constellation Familiale Systémique . Son inventeur est Bert Hellinger, ancien missionnaire enseignant au pays des Zoulous (proche encore du culte des ancêtres) il revient en Europe en 1980, quitte les ordres, devient psychanalyste et pratique la dynamique de groupe et la thérapie primale. Sa méthode révèle d’une manière simple et poignante la façon dont nous sommes inconsciemment liés à nos groupes de référence, à commencer par notre famille, et propose une façon radicalement inédite de nous libérer sans nous détacher ce qui est aussi impossible que d’arrêter de respirer.

La Constellation Familiale se pratique en groupe. Le guide de la constellation questionne la personne qui veut consteller (que l’on nomme le constellant) sur des évènements qui touchent ses liens avec les membres de sa famille : mort précoce d’un parent, accident, perte d’un membre de la famille, faits de guerre, adoption, mort d’enfant… Il décide quels ancêtres vont participer à la première image de la constellation et le constellant choisit parmi les membres du groupe des représentants y compris pour lui-même.

En silence, le constellant les positionne en un point dans l’espace les uns par rapport aux autres, debout, les bras ballants. Ensuite il se rassied et observe de l’extérieur ce qu’il a "constellé".

Dès ce moment le langage parlé et pensé entre en communication avec un autre langage : celui du corps et de son ressenti, qui prend presque toute la place. L’expression du regard, les perceptions sensorielles , les angles de positionnement et les distances entre les représentants, leurs impulsions spontanées de direction de mouvement acquièrent du sens. Le guide questionne chaque représentant sur ce qu’il ressent. La première image d’une constellation montre de façon condensée l’amour dévié et les blocages qui agissent. Souvent le constellant s’étonne et s’émeut de la justesse de ce qu’expriment les représentants au sujet de sa famille qu’ils ne connaissent pourtant pas.

"La perception représentative" transmet des informations que nous possédons inconsciemment via notre corps, comme si nous n’étions pas séparés des autres, mais reliés. C’est encore un mystère pour la science cartésienne. Ici le guide intervient pour chercher des changements dans l’espace qui dénouent les blocages et permettent que l’amour et la paix puissent à nouveau circuler. Des membres exclus du système peuvent être ajoutés et le guide propose des phrases et des rituels de solution ; tout cela fait qu’une orientation puissante vers un futur relationnel plus paisible, plus joyeux s’élabore au sein de ce groupe. Le sujet peut alors prendre la place de son représentant dans cette nouvelle configuration. Il intègre par le ressenti cette image inhabituelle qui lui ouvre un nouvel avenir au sein de ses relations familiales.

Parfois la Constellation s’arrête avant d’avoir trouvé une solution paisible car il s’agit de reconnaître ce qui est (traumatisme, inhibition) et d’arrêter de le dénier. S’incliner devant ce qui est incompréhensible et inconcevable est un pas de guérison important. Les représentants sont ensuite invités à sortir de leur état de représentation, de se relier à leurs identité consciente et à leur propre système familial : se secouer, respirer, dire leur nom. Le constellant est invité à visualiser dans les semaines à venir la dernière image de sa Constellation. Il peut faire confiance à "son âme", à sa sagesse intérieure pour trouver les moyens de traduire en action extérieure ce qu’il a compris comme solution à son problème. C’est un processus qui demande du temps, du cœur et du courage.

Voulez-vous faire une petite expérience ?

Imaginez vos parents (même s’ils sont morts ou inconnus) derrière vous, votre père derrière votre épaule droite, votre mère à gauche. Ressentez cela dans votre corps. Quelles sont vos sensations ? Chaud ? Froid ? Lourd ? Léger ?

Ensuite imaginez derrière votre mère ses parents, vos grands parents maternels, même si vous ne les avez pas connus. Faites de même avec vos grands-parents paternels.
Qu’est-ce qui change dans vos sensations ?

Derrière ces grands-parents, imaginez leurs parents, sans doute inconnus de vous. Eux aussi vous ont transmis la vie. Pouvez-vous sentir leur présence par les sensations dans votre corps ?

Maintenant retournez-vous et regardez vos parents, grands-parents, arrière grands-parents et derrière eux tous ces êtres humains qui sont reliés à vous. Par un geste (expérimentez de mettre la main sur votre cœur et de vous incliner) exprimez-leur votre respect. Remerciez-les pour la vie qu’ils vous ont transmise, ainsi que pour d’autres dons précieux. Prenez le temps de sentir en quelle mesure cela vous est possible ou non. Ensuite regardez-les encore et dites-leur "Vous êtes les grands, je suis le(la) petit(e)." Sentez ce que cette phrase provoque en vous. Enfin tentez d’accepter vos parents tels qu’ils sont et prenez conscience que vous êtes leur enfant. Laissez se déposer ces impressions dans votre cœur, soyez patients envers vous-mêmes…

Bert Hellinger explore trois niveaux de conscience à travers lesquels nous évoluons en maturant. Ces niveaux s’opposent les uns aux autres et demandent notre intervention consciente pour les pacifier puis les intégrer.

- Au premier niveau : enfant nous aimons nos groupe de références (parents,..) tels qu’ils sont et acceptons aveuglément leurs valeurs et nous sommes près à nous sacrifier pour eux.

- Au deuxième niveau nous comprenons qu’il y a des êtres et des systèmes différents et cependant acceptables et même bénéfiques.

- Au troisième niveau nous sommes reliés les uns aux autres dans ce que Bert Hellinger appelle la "Grande Ame" .

Fort de l’expérience observée de ces trois niveaux, Bert Hellinger ose confronter des personnes dont les ancêtres se sont combattus et tués (Nazis/ Juifs, indigènes/colonisateurs, bourreaux /victimes ).

Cette approche semble riche en promesses pour susciter la réflexion et l’action qui aident à transformer nos actions de guerre en communication et en liens vivifiants.

Ingrid Schumacher. Licenciée en psychologie clinique (ULg).
Formatrice et thérapeute. Elle a introduit la Constellation Familiale avec A.R Austermann et Dr Gunthard Weber en Belgique francophone, est en formation et suppervision continue avec le docteur Gunthard Weber et ses collègues à Wiesloch en Allemagne

Livres conseillés :
- Dr Gunthard Weber "Les liens qui libèrent" éd. Grancher.
- Patrice Van Eersel et Catherine Maillard "J’ai mal à mes ancêtres" éd. Albin Michel.