Tomatis (Méthode)

Alfred Tomatis -

La Méthode TOMATIS a été fondée dans les années cinquante par Alfred TOMATIS (1er janvier 1920-25 décembre 2001), médecin français, oto-rhino-laryngologiste. Cette Méthode originale porte sur les relations existant entre l’oreille et la voix, et par extension entre l’écoute et la communication : il s’agit en fait d’une pédagogie de l’écoute dans la mesure où elle permet au sujet de retrouver le désir de communiquer en apprenant à utiliser au mieux le système auditif dont il dispose.

La Méthode TOMATIS est fondée sur trois lois qui ont fait l’objet de communications en 1957 et 1960 aux Académies des Sciences et de Médecine de Paris ; ces lois définissent « l’Effet TOMATIS » et s’énoncent comme suit :

- La voix ne contient que ce que l’oreille entend.
- Si l’on modifie l’audition, la voix est immédiatement et inconsciemment modifiée.
- Il est possible de modifier durablement la phonation par une stimulation auditive entretenue pendant un certain temps (loi de rémanence).

La mise en application de cette Méthode se fait grâce à un appareil spécifique, dénommé Oreille Electronique qui, par le jeu complexe de bascules et de filtres, et de fonctions agissant sur le temps de latence, la précession et la latéralité auditive, permet de stimuler le désir d’écouter et donc de communiquer.
La pédagogie sous Oreille Electronique nécessite une grande variété de stimuli sonores eux aussi très spécifiques, élaborés dans notre laboratoire, et permettant de couvrir toutes les phases d’écoute depuis la plus archaïque en milieu liquidien (in utero) jusqu’à la plus aboutie de l’âge adulte. Ce travail permet donc d’actualiser le désir d’écouter, et dés lors de réorganiser les mécanismes de communication ; cette pédagogie active agit sur les fonctions d’équilibre, de dynamisation et d’audition, toutes trois constitutives de la fonction d’écoute. Le but de la Méthode TOMATIS est d’optimiser la capacité de communication dont chacun dispose, en donnant ou redonnant au sujet, le plus rapidement possible, sa pleine autonomie.

Les champs d’application

Ils se regroupent autour d’un même thème : l’écoute et la communication. Par une gymnastique auditive, l’Oreille Electronique permet d’acquérir cette aptitude dans les domaines suivants :

Les difficultés scolaires : « Un enfant qui ne fixe pas son attention, qui accumule des retards de langage ou qui a des troubles de comportement, a supprimé ou amoindri son désir d’écoute ». Pour lire et écrire, il faut savoir décrypter les sons, les analyser, les reproduire au travers d’une oreille dégagée de tous ses blocages.

La dynamisation et l’amélioration de la communication : aux adultes et aux personnes âgées qui souffrent de troubles de la mémoire et de la concentration, ou qui manquent de vitalité, la Méthode TOMATIS apportera l’énergie nécessaire pour stimuler la pensée, la réflexion et la créativité. Le travail de la voix, du chant, de la musique : « On chante avec son oreille ». Un travail sous Oreille Electronique est très efficace au niveau de la voix parlée pour obtenir une meilleure diction, une meilleure élocution et par là même une meilleure confiance en soi ; cette démarche est identique pour les chanteurs et les musiciens.

L’intégration des langues étrangères : Dans cette application, le travail se fait en amont sur la relation audition-phonation et sur le codage prélinguistique afin de faciliter la compréhension, l’expression et l’intégration ; ainsi l’Oreille Electronique rend possible la restitution des codes de la langue à apprendre, et chacun peut donc entendre comme un anglais, un espagnol, un russe ou tout autre natif de la langue étudiée.

La démarche

La démarche consistera dans un premier temps à prendre un rendez-vous pour un Bilan Audio-Psycho-Phonologique ( BAPP ), consistant en une série de tests (incluant le test d’écoute) et entretiens, qui permettra cerner la demande et d’établir une proposition détaillée et chiffrée.

En général, il est conseillé de faire une première série de séances d’écoute sous Oreille Electronique à raison d’environ 2h par jour durant 2 semaines, puis de refaire des sessions plus courtes, toujours espacées les unes des autres de plusieurs semaines, leur nombre étant très variable d’un cas à l’autre.

Charte éthique

La mise en œuvre de la Méthode Tomatis demande bien évidemment de respecter certains protocoles et certaines règles afin que celle-ci soit le plus efficace possible.

Soucieux de l’importance de ces règles, les utilisateurs de la Méthode Tomatis se sont récemment rassemblés au sein d’une Association Internationale des Consultants Certifiés (IARCTC en anglais : International Association of Registered Certified Tomatis Consultants ), afin de permettre une meilleure reconnaissance de cette profession tant auprès des milieux académiques, professionnels que du grand public .

Pour ce faire, l’IARCTC a créé des Normes de Pratique et des Principes de Déontologie qui régissent les responsabilités des Consultants Tomatis Certifiés vis à vis des clients, des collègues, de la profession et de la société en général.

La formation à la Méthode TOMATIS
Son enseignement s’adresse aux professionnels du secteur médical et paramédical (médecins, psychomotriciens, orthophonistes, …), aux psychologues, aux pédagogues, aux professionnels de la communication, de la diction et du chant, tous désireux d’ajouter un outil efficace dans leur pratique quotidienne.

Par ailleurs, la formation s’adresse également aux professionnels de l’apprentissage des langues (écoles privées ou publiques, universités, etc…)