Réduction d’Incidents Traumatiques (RIT)

Frank A. Gerbode -

La Réduction d’Incidents Traumatiques est une technique simple, de type « thérapie brève », sans hypnose ni médicament, utilisée dans le traitement des expériences traumatiques. Plus techniquement parlant, elle aidera efficacement à soulager les symptômes appartenant à ce que les professionnels appellent depuis quelques années le "syndrome de stress post-traumatique".

Cette approche qui, entre autres influences, a ses racines dans la théorie du refoulement inconscient de Freud (moins l’interprétation et l’analyse) ainsi que dans l’approche "centrée-sur-la-personne" de Carl Rogers (bien que plus directive) a été raffinée dans les années 80 par le docteur Frank A. Gerbode, médecin psychiatre américain.

Quand on entend "expériences traumatiques", on pense à juste titre à des événements tels que : les viols et autres abus ; les agressions ; les attentats terroristes ; les tremblements de terre et autres catastrophes naturelles ; les catastrophes aériennes ; les prises d’otages ; les massacres, bombardements, tortures et autres traumas de guerre la presse en parle quotidiennement. Les survivants de ces expériences déjà si pénibles voient souvent apparaître par la suite de nombreux troubles : cauchemars, insomnies, perte d’appétit, images obsédantes et incontrôlables des incidents, déprime, idées, sentiments, émotions et comportements vécus comme négatifs et indésirables, autant de symptômes appartenant à ce que les psychologues appellent depuis quelques années le "syndrome de stress post-traumatique".

Mais n’imaginons pas que seules les victimes de ces événements tragiques souffrent de ce type de troubles. Des expériences douloureuses de "la vie ordinaire" : ruptures sentimentales ; violences familiales ; décès d’une personne aimée ; pertes d’emploi ; accidents ; cambriolages ; avortements et parfois accouchements ; opérations ; scènes choquantes, etc. peuvent aussi avoir sur quelqu’un le même genre d’impact.

Présentée dans les années 80 par le Docteur Frank A. Gerbode, médecin psychiatre américain, la Réduction d’Incidents Traumatiques s’est avérée très efficace pour libérer la personne de façon stable des symptômes et sensations indésirables reliées au trauma, quel que soit le moment où l’incident s’est produit.

Il existe aussi une version de cette méthode que l’on pourra utiliser jusqu’à un très bon effet avec ceux qui, bien que n’ayant pas une conscience claire d’avoir vécu des expériences traumatiques, souffrent sans raison apparente, ou dans certaines circonstances, d’émotions, douleurs, idées, comportements ou sentiments qu’ils ressentent comme, aberrants, inappropriés, disproportionnés ou handicapants, et dont ils se passeraient volontiers.

Le mécanisme du refoulement

"Une expérience traumatique est une chose si intense et submergeante", dit le Dr. Frank Gerbode, "que celui qui en est victime ne peut pas la percevoir dans sa totalité ni se permettre de la vivre complètement. Au moment d’un trauma grave, il va créer une ou plusieurs intentions fortes pour essayer d’y faire face (l’une d’elle étant de refouler le trauma ou certains de ses aspects). A cause du refoulement, ces intentions vont être enfouies dans l’incident et ne pourront plus être annulées. Elles resteront actives bien après que le danger soit passé, même dans des circonstances qui n’ont plus rien à voir avec l’événement originel. Les vétérans du Vietnam qui évitent d’aller en ville parce qu’ils ne supportent pas la foule (bien qu’ils sachent qu’ils ne sont pas à Saïgon), ou la femme violée qui a la terreur des hommes (bien qu’elle sache que tous les hommes ne sont pas des violeurs), restent toujours accrochés à des intentions passées formées au plus fort de la terreur."

La technique

Pour résoudre complètement un trauma et pouvoir s’en libérer, il faut en retrouver le souvenir perdu. L’examen attentif des circonstances et des conditions (beaucoup sont oubliées) au cours desquelles les intentions ont été formées, va permettre de les amener au plan conscient, auquel moment elles pourront être annulées spontanément. Le principe de base est simple : sous la direction d’un facilitateur, le client ("observateur") "visionne" le trauma jusqu’à un point de résolution appelé "point final". Les "points finaux" se caractérisent par des états émotionnels très positifs (tels que joie, sérénité, soulagement ou même amusement) et des prises de conscience spontanées, souvent très profondes.

La RIT est l’une des nombreuses méthodes de développement personnel qu’on nomme collectivement "méthodes d’observation" dans un sujet plus large appelé "métapsychologie".

Madeleine Vandergoten
d’après Docteur Frank A. Gerbode

TAGS Réduction d’Incidents Traumatiques -
Auteur : CefoRIT asbl -

Articles

Aïkido

Lorsque Morihei Ueshiba (1881-1969) atteignit un niveau d’excellence dans les arts martiaux qu’il étudiait, il se demanda si la poursuite de la (...)

Analyse Bioénergétique (Bioénergie)

La bioénergie est le terme couramment utilisé pour désigner une forme de psychothérapie originale qui combine travail corporel à une approche verbale (...)

Analyse et réinformation cellulaire

L’Analyse et Réinformation Cellulaire réalise une synthèse d’approches de l’Etre Humain habituellement enseignées et pratiquées séparément, mais gagnant (...)

Analyse jungienne des rêves

A ses patients qui se débattaient parfois dans des problèmes d’apparence insolubles, Jung avait coutume de poser une simple question : "Et que (...)

Analyse Transactionnelle

L’Analyse Transactionnelle a été créée dans les années 50 par le neuropsychiatre Eric Berne (1910-1970) et introduite en Europe dans les années 70. (...)

Antenne de Lecher

A partir des "Fils de Lecher", Reinard SCHNEIDER a créé une antenne. Cette antenne est constituée de deux fils fermés en boucle à une extrémité et (...)

Anti-gymnastique ®

Créée à Paris dans les années 70, par Thérèse Bertherat, kinésithérapeute, l’anti-gymnastique s’inspire, à la base, des connaissances de la (...)

Approche de l’Alignement

UNE APPROCHE HOLISTIQUE L’Approche de l’Alignement prend en compte l’être humain et son fonctionnement dans toutes ses dimensions : (...)

Approche systémique et thérapie familiale

Le courant de thérapie familiale qui en émerge va intégrer les apports de la pragmatique de la communication, de la théorie des systèmes, de (...)

Aromathérapie

Déjà les peuplades Arborigènes sur le continent Australien utilisaient les feuilles de Melaleuca alternifolia, dont l’huile essentielle est très (...)