Anti-gymnastique ®

Thérèse Bertherat -

Une méthode pour apprendre à connaître votre corps
- Connaître son corps, entrer en contact avec lui, c’est se donner accès à son être tout entier.
- L’anti-gymnastique vous aide à prendre pleinement conscience de votre corps, à sentir les rapports qui existent entre ses différentes parties. Elle vous permet de comprendre les liens qui unissent votre tête et votre corps.

Une méthode pour retrouver la mobilité et la vitalité de votre corps
- Les événements de votre vie vous ont conduit à rétracter, raccourcir, atrophier bon nombre de vos muscles.
- L’anti-gymnastique vous apprendra à vous débarrasser, vous-même, de toutes ces crispations, raideurs, douleurs qui vous tassent, vous fatiguent et bloquent vos élans.

Une méthode qui respecte votre corps
- L’anti-gymnastique, ce sont de tout petits mouvements, extrêmement précis, qui correspondent à la physiologie de vos muscles.
- De tout petits mouvements qui réveillent chacun de vos muscles, du plus grand au plus petit, du plus connu au plus méconnu, au plus oublié, au plus négligé.
- De tout petits mouvements qui vous apprendront à faire travailler pour vous, et non contre vous, des muscles qu’aujourd’hui vous ne pouvez même pas situer.

Une séance d’anti-gymnastique
- L’anti-gymnastique se pratique en petit groupe. Les séances ont lieu toutes les semaines et durent environ une heure et demie.
- La parole, la réflexion, l’expression des sensations et des émotions y tiennent autant de place que les mouvements proprement dits.
- Progressivement, au fil des séances, votre corps apprend à déjouer les pièges où il s’était enfermé. Vos mouvements reprennent leur amplitude naturelle.
- Votre corps s’étend, se pose, retrouve sa longueur, sa beauté, son calme, enfin.

À qui s’adresse l’anti-gymnastique ?
- À tous, de 9 à 99 ans !

Bibliographie
- Le corps a ses raisons,1976, Editions du Seuil
- Courrier du corps, 1981, Editions du Seuil
- Les saisons du corps, 1985, Editions du Seuil
- Le Repaire du tigre, 1989, Editions du Seuil
- À corps consentant, 1996, Editions du Seuil