Méthode Espere de Jacques Salomé

Communication relationnelle et relations en santé -

Nous nous apercevons, probablement avec malaise, résistances diverses, découragement ou révolte, que nous avons tous appris à incommuniquer. Il ne suffit pas de dénoncer les insuffisances, de rester dans la plainte ou le regret, de s’enfermer dans le silence ou le refus. Il ne s’agit pas non plus de rêver à un changement universel. Il suffit à chacun de commencer, quels que soient sa place, son rôle, son statut dans la société ; quel que soit l’endroit où il est, dans le domaine personnel ou professionnel, à prendre en charge l’introduction de quelques moyens concrets pour apprendre à communiquer et de commencer à pratiquer une communication vivante pour des relations en santé." (Jacques Salomé)

Aussi, en nous appuyant sur les travaux, les formations et les écrits de Jacques Salomé, psychosociologue, nous vous proposons des conférences/échanges ainsi que différents types de session de formation à la méthode ESPERE (Energie Spécifique Pour une Ecologie Relationnelle Essentielle).

Cette méthode, développée par Jacques Salomé, nous propose différentes règles d’hygiène relationnelle ainsi que quelques outils susceptibles de favoriser la mise en commun, le partage et d’ouvrir au dialogue. Si les mots sont indispensables et nécessaires à chacun pour se dire, ils ne sont pas suffisants pour se faire entendre. Ils sont étroits pour contenir la variété des registres du vécu de chacun.

En proposant quelques outils pour favoriser au-delà de l’expression, la communication, nous invitons chacun à une plus grande responsabilisation, non seulement pour pouvoir se dire avec plus de clarté possible, mais pour mieux se faire entendre. En effet, toute tentative d’échange, outre l’intentionnalité de dire et la disponibilité à entendre, peut être favorisée, consolidée par la mise en oeuvre de quelques repères, de quelques balises. Il s’agit là de règles qui participent à la mise en place d’une hygiène de la relation, dans le sens d’un plus grand respect de soi et de l’autre, d’une plus grande créativité possible ; avec, comme finalité, un mieux-être. Ces quelques règles sont à entendre comme des ancrages favorisateurs, même si, dans un premier temps, elles se démarquent ou s’opposent aux habitudes acquises et aux pratiques en cours.


Christiane Franken Psychomotricienne et formatrice en communication et relations humaines

ESPERE, Jacques Salomé, Méthode ESPERE, communication relationnelle